Destination
Île Maurice   Modifier


Comparateur voyages LastMinute
Comparateur voyages FRAM
Comparateur voyages Promovacances
Comparer  Rechercher
Tarif le moins cher trouvé : 823€
M'alerter sur     quand cette recherche passe sous les     €
Veuillez patienter
Veuillez vous connecter pour créer l'alerte
C'est noté
Vous serez alerté en cas de baisse de prix !
C'est noté ;)
Nous venons de vous envoyer un mail pour confirmer votre adresse e-mail.
Merci de valider ce mail envoyé à l'instant
(Vérifiez également dans vos spams).

Les 358 séjours Île Maurice comparés triés par prix


























Votre voyage pas cher à l'Île Maurice avec LeComparateur.fr

Réservez votre séjour pour un voyage pas cher à l’île Maurice avec Le Comparateur, afin de découvrir ce pays reconnu pour son hospitalité.

L’île Maurice est une île de l’Océan Indien, située à un peu plus de 800km à l’est de Madagascar et à 170km au nord-est de la Réunion. La République de Maurice comprend l’île principale, ainsi que l’île Rodrigues à 560km à l’est et l’île Agalega à 1060km. L’île Maurice et Rodrigues font partie de l’archipel des Mascareignes qui comprend également la Réunion, qui est elle un département-région d’Outre-Mer.

Le tourisme à l’île Maurice est désormais l’un des moteurs de son économie, même si le secteur financier et des affaires représente près de la moitié des sources de revenus du pays. Les principaux atouts pour attirer les visiteurs de l’île Maurice sont ses plages paradisiaques et sa nature surprenante. La station balnéaire de Grand Baie est la destination la plus visitée de l’île Maurice.

Les plages et la nature mauriciennes

Les plages et stations balnéaires mauriciennes à découvrir

L’île Maurice possède 330 km de sable blanc sur son littoral, c’est une destination tropicale idéale avec son climat doux durant une grande partie de l’année. Ses eaux turquoises et l’hospitalité mauricienne en font un des choix favoris de séjours pour les touristes visitant les îles de l’Océan Indien.

La température de l’eau tout au long de l’année oscille entre 26 et 30°C, il est donc théoriquement possible de se baigner toute l’année. Toutefois, des précautions doivent être prises pendant la période des moussons de novembre à mars, il est vivement recommandé d’éviter la baignade quand le temps est agité.

A l’ouest de l’île Maurice, les plages sont protégées des vents et s’y baigner est donc plus tranquille. Voici les principales plages de la côte ouest :

  • La plage de la péninsule du Morne Brabant. Cette montagne imposante d’une hauteur de 555 mètres est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2008. On peut s’y baigner dans un cadre idyllique avec des eaux transparentes et turquoises, et pour admirer les couchers de soleil qui offrent un spectacle splendide et mémorable. Elle surplombe un lagon où l’on trouve notamment les surprenantes cascades sous-marines. Le Crystal Rock est l’autre attraction naturelle du Morne, il s’agit d’un surprenant rocher ressemblant à un îlot.
  • La plage de Flic-en-Flac accueille des cocotiers et filaos, elle allie authenticité et adaptation au tourisme.
  • Trou-aux-Biches est une plage de 3 km bordée de cocotiers, d’un lagon d’eau turquoise avec des centres nautiques, restaurants et elle est très animée. C’est l’une des plages les plus populaires de l’île Maurice. On peut parler d’un paysage idyllique de carte postale.

La côte sud de l’île Maurice est réputée comme la plus authentique, avec des villages de pêcheurs et des plages magnifiques:

  • La réserve marine de Blue Bay, située à une dizaine de kilomètres de la ville de Mahébourg, abrite une quarantaine d’espèces de coraux, la zone est protégée depuis 1997 et classée site RAMSAR depuis 2008. Blue Bay est considérée comme le plus beau lagon de Maurice, tout comme sa plage qui possède des eaux translucides et turquoises, du sable blanc, avec en arrière plan les bateaux de pêcheurs.
  • La plage des falaises de Gris-gris à l’extrémité sud de l’île a pour particularité de ne pas avoir de lagon et d’être bordée de falaises escarpées. Les vagues sont plus agitées que sur d’autres plages, mais le paysage singulier mérite vraiment le détour, pour prendre de superbes photos ou tout simplement profiter d’un endroit unique à Maurice. Les forts courants incitent à la prudence vis-à-vis de la baignade.

Ensuite, sur la côte Est mauricienne, vous trouverez la plus longue plage de l’île, qui s’étend sur environ une dizaine de kilomètres entre la pointe de Flacq et celle aux Bœufs:

  • la plage de Belle Mare, bordée de nombreux filaos, ces arbres tropicaux qu’on retrouve à Maurice. Bien que située sur la côte Est, réputée comme ventée, elle bénéficie des avantages d’un récif relativement éloigné. Cela a pour conséquence des eaux calmes et peu profondes, propices à la baignade en famille. La surface du lagon est la plus vaste sur la côte Est.
  • Plage de l’île aux Cerfs est située sur l’île inhabitée d’une centaine d’hectares, même si plusieurs restaurants, bars et centres nautiques sont présents pour les touristes qui rejoignent l’île par navette maritime. On peut y découvrir une nature luxuriante avec une plage au sable brillant et des eaux turquoises superbes.
  • Les criques de Roches Noires qui doivent leur nom aux roches sombres volcaniques qui parsèment le littoral dans cette localité, avec des plages au sable fin. La zone a su conserver son authenticité et les pêcheurs fréquentent cette zone riche en poissons.

Enfin, la côte Nord est plus escarpée, mais elle possède quelques plages charmantes :

  • Grand Baie est l’une des stations balnéaires les plus populaires de l’île. C’est le lieu le plus visité de Maurice et de nombreux sports et activités nautiques sont proposés. Grand Baie est également un port de plaisance réputé.
  • La Baie de Casita est située à proximité des villages mais demeure paisible avec un lagon aux différents tons de bleu et de nombreuses espèces de poissons y résident. Vous pourrez même nager avec des tortues vertes si vous avez de la chance.
  • L’île plate est peu visitée, c’est une réserve naturelle protégée avec des plages paradisiaques qui sont préservées de l’activité, idéal pour être au calme et admirer la beauté du paysage et de la mer. On peut y découvrir l’ancienne Maison du Gouverneur devenue un restaurant.
Plage du Morne Brabant à Maurice

La nature mauricienne

La découverte de la nature mauricienne est un autre moteur du tourisme de l’île. En effet, les randonnées dans la nature sont une des activités populaires auprès des visiteurs. Vous pourrez y observer des espèces rares d’oiseau comme le pigeon rose ou la perruche de Maurice ainsi que de reptiles comme des geckos, des scinques.

Le Parc National de la Vallée de Ferney est un endroit ou la randonnée est aménagée pour respecter l’environnement. Vous pourrez y observer des tortues géantes et découvrir les espèces de plantes endémiques.

Si vous souhaitez découvrir des forêts authentiques lors de votre séjour pas cher à l'île Maurice, le Parc national des Gorges de la Rivière Noire est un endroit idéal pour découvrir la nature en famille. Il dispose de près de 100 km de sentiers de randonnées et de 6500hectares de forêts indigènes.

L’île aux Aigrettes est une réserve naturelle visant à protéger les espèces rares de l’île. Elle peut être visitée lors d’une excursion qui commence en bâteau. On peut y observer le Pigeon des Mares ou pigeon rose, est une espèce rare de pigeon mauricienne.

Le domaine de de Lagrave vous permet de découvrir la nature mauricienne dans la région des Midlands. Vous pourrez observer des cerfs, singes et pratiquer la randonnée ou le kayak.

L’île aux Cerfs, dans le lagon Trou-d’eau-douce, propose de somptueux paysages et de très belles plages. Vous pourrez y pratiquer la randonnée et la plongée sous-marine.

Chamarel est un endroit unique grâce à son site géologique sans pareil : la Terre des Sept Couleurs, que vous pourrez admirer d’un promontoire. A proximité se trouve également la cascade de Chamarel et la forêt Ebony Forest.

Le Jardin botanique de Pamplemousses, qu’on connaît également sous le nom de Sir Seewoosagur Ramgoolam est un jardin botanique créé il y a 300 ans,vous pourrez y découvrir des nénuphars géants ainsi que des plantes endémiques mauriciennes et de nombreuses espèces de palmiers. L’autre jardin botanique mauricien est celui de la ville de Curepipe, qui abrite également des plantes et arbres mauriciens endémiques. A Curepipe, ne manquez pas le cratère du Trou aux Cerfs.

La culture et l'histoire mauricienne

Les monuments et sites historiques mauriciens

Péninsule du Morne Brabant
La péninsule mauricienne du Morne Brabant

Lors de votre séjour pas cher à l’île Maurice, ne manquez pas de visiter ces monuments et lieux historiques mauriciens :

  • La Citadelle de Port-Louis est située sur la colline de la capitale, « la Petite Montagne », on appelle également cette citadelle le Fort Adélaïde. Achevé de construction en 1840, il fut nommé en honneur de l’épouse du roi Guillaume IV d’Angleterre.
  • Tour Martello est une tour de défense localisée sur la plage La Preneuse à Rivière Noire construite par les Anglais. A l’intérieur se trouve un musée avec des objets exposés datant du 19e siècle.
  • La Route des Esclaves au Morne Brabant, qui est connu historiquement comme lieu de refuge d’esclaves en fuite.
  • Le Château du Réduit a été édifié à proximité du village de Moka, la construction de cette demeure a été terminée en 1746. Ce lieu est devenu la résidence des gouverneurs de l’île puis des présidents mauriciens.
  • Le Domaine des Aubineaux est une maison coloniale transformée en musée du thé.
  • Musée Frederik Hendrik retrace la période de la colonisation française du 18e siècle et de la colonisation néerlandaise au 17e siècle.
  • Musée Blue Penny qui retrace l’histoire maritime mauricienne de Port-Louis ainsi que son histoire postale.

La culture et l’histoire mauricienne à découvrir

L’île Maurice a été découverte par les Portugais au début des années 1500. Elle ne sert alors que comme escale pour les navires portugais. Les Hollandais prennent le contrôle de l’île en 1598 et lui donnent le nom de Mauritius, en l’honneur du dirigeant néerlandais de l’époque Maurice de Nassau. L’île est utilisée pour le commerce des esclaves, ceux-ci représentent la majorité de la population d’un peu moins d’un millier de personnes. Les Hollandais quittent l’île en 1710, après avoir fait disparaître l’espèce emblématique de l’île, le dodo, ainsi que d’autres espèces de l’île.

Les Français s’installent à partir de 1715 et rebaptisent l’île en Isle de France. Des colons s’installent et l’esclavage est utilisé pour la culture du café et des épices. L’île Maurice devient une île peuplée de près de 50,000 habitants, et un port très fréquenté dans les années 1800. Les Britanniques s'emparent de l’île en 1810, lors des guerres Napoléoniennes et la renomment Mauritius en 1814. La canne à sucre devient la principale culture de l’île,le thé est également cultivé abondamment. L’esclavage est aboli en 1835, s’ensuit une vague d’arrivée de travailleurs venus d’Inde et de Chine. L’île obtient son indépendance du Royaume-Uni en 1968.

Les personnages clés de l’histoire mauricienne :

  • Mahé de La Bourdonnais (1699-1753) gouverneur de l’Isle de France (île Maurice) avait pour objectif de faire de l’île une base navale et une étape clé pour le commerce avec les Indes. Il transforme l’île durant son administration en une colonie prospère.
  • Pierre Poivre (1719-1786) était l’intendant de l’Isle de France (Île Maurice) et botaniste, il introduit dans les années 1750 de nombreux épices. Il est le créateur du jardin botanique des Pamplemousse qui abrite de nombreuses espèces végétales ainsi que l’imprimerie en 1768 à Port-Louis.
  • Alfred Malherbe (1804-1865) était un botaniste, juge et naturaliste né à l’île Maurice, il publia des ouvrages sur les oiseaux.
  • Seewoosagur Ramgoolam (1900-1985) est Premier ministre lors de l’Indépendance de l’île Maurice jusqu’en 1982. Il est considéré comme étant le « Père de la nation » mauricienne.

La cuisine mauricienne à déguster

Avec la cuisine mauricienne, découvrez des saveurs qui mêlent le sucré-salé pendant votre voyage à Maurice. Notamment grâce à la présence des fruits tropicaux qui viennent adoucir et égayer les délicieuses spécialités locales. L’île Maurice sera l’occasion de découvrir des fruits tropicaux que vous ne connaissez probablement pas :

Le Carambole est un fruit de couleur jaune originaire d’Asie. Il est en général consommé en salades de fruits ou préparé en jus. On peut le consommer avec du sel et du piment, dans la logique du sucré-salé !

  • Jamalac est un fruit qui provient d’Indonésie et qui a été introduit au 18e siècle à l’île Maurice. Il est généralement rouge ou rose, très riche en eau c’est donc un fruit idéal pour s’hydrater durant l’été durant les températures chaudes. On le consomme avec du piment vert ou rouge, avec d’autres fruits. Il fait d’excellentes compotes et confitures.
  • Le tamarin ressemble à un haricot de couleur brune. Il renferme des graines recouvertes d’une pâte de couleur marron très utilisée dans la cuisine mauricienne. On l’utilise notamment pour les currys, pour le chutney ou encore des sorbets.
  • Le longane ou œil du dragon est un fruit tropical originaire de Chine et très présent à l’île Maurice.

Voici des plats mauriciens que vous rencontrerez sûrement au cours de votre voyage à l’île Maurice :

  • Le mine frit est un plat de nouilles sautées aux légumes, avec des crevettes, des œufs ainsi que du poulet relevés avec une sauce au piment ou à l’ail.
  • « Rougail » de poisson, plat créole composé de poisson salé « snoëk », de riz blanc, de lentilles ainsi que d’une sauce à base d’épices, de piments, d’oignon, d’ail et de gingembre.
  • Le bouillon de crabe est assaisonné avec du poivre, du cumin, de la moutarde et une sauce au tamarin.
  • La salade de gâteaux piments sont des petites boulettes salées préparées avec du piment, du pois cassé et des herbes. On l’agrémente avec des oignons, du piment ou des tomates.
  • Beignet de potiron à la vanille.
  • Le chutney ou satini en créole est une sauce aigre-douce qui accompagne la cuisine indienne et utilisée dans la cuisine mauricienne.

Pendant votre séjour à l'île Maurice, vous pourrez profiter des délicieuses spécialités mauriciennes dans les restaurants ainsi que les cafés, notamment en bord de mer.

Comment venir et se déplacer pendant votre voyage à Maurice ?

L’été à l’île Maurice dure d’octobre à mars, les pics de chaleur qui sont accompagnés d’un taux d’humidité important, sont constatés entre décembre et février, avec une période de grandes pluies entre février et mars, période des cyclones. L’hiver mauricien est doux avec des températures d’environ 22°C. Les mois de juillet et août sont venteux, c’est la période idéale pour les adeptes du surf et de planche à voile.

Les touristes français n’ont pas besoin de visa pour des séjours inférieurs à 3 mois. L’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam de la plaine Magnien est le seul aéroport international de l’île Maurice.

Note technique – contexte sanitaire Covid 19

L'Île Maurice a repris ses vols aériens. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site suivant: www.diplomatie.gouv.fr/Maurice.